De la concurence pour D&D: Pathfinder RPG

Publié le par Paulo

Découverte majeure de mon été, Pathfinder RPG fait partie des bonnes surprises inatendues du coté kitch de la force, j'ai nommé D&D (sans rancune, c'est pour ca que j'aime ce jeu).

 

Pathfinder, qu'est ce que c'est?

 

C'est une version de D&D qui se pose comme une modernisation des règles de la version 3.5 et donc comme un concurent direct de D&D 4. L'idée générale et de ne pas refondre le systeme de jeu mais de l'améliorer en "relookant" les zones qui péchaient un peu: 

-la magie

-les pouvoirs

-les compétences trop proches

-la progression des personnages et l'équilibre des classes

J'oubliais: c'est gratuit!

 

Alors qu'est ce qu'apporte la nouvelle mouture?

 

-Des carrières revisitées: on garde les même, mais on apporte des corrections. Ce sont essentiellement les lanceurs de sorts qui sont retravaillé: sorts de niveau 0 qu'on peut lancer sans restriction de nombre, lignages obligatoires pour les ensorcelleurs (ce qui colle mieux au BG général déja décrit dans le manuel du joueur d&d classique), objets magiques ou familier possible dès la création; écoles de magie plus représentatives...

Mais les guerriers ne sont pas en reste: le Barbare par exemple, se voit doté de pouvoirs de rage divers, qui lui donnent une palette de progression plus interessante.

 

-Une progression plus équilibrée: les classes apparaissent nettement mieux balancées. La progression est plus unifiée; les points de vie plus cohérents; des dons et capacités spéciales bien choisis et répartis pour garder des groupes sans déséquilibre (typiquement le mage qui était le boeuf du groupe passé le niveau 5) etc.

Autre chose: la progression en XP est présentée sous 3 options, une rapide, une moyenne et une lente, pour que le MJ puisse choisir la maniere de jouer qui lui convient pour lui et son groupe. C'est tout bete mais c'est un vrai plus.

 

-Des compétences mieux fichues: en fait, ce sont surtout les compétences proches qui sont regroupées (la perception, le camouflage etc). Toutes ces compétences dans lesquelles on devait éparpiller (gaspiller) des points sont désormais communes, ce qui fait qu'on n'a moins l'impression qu'il "manque des points" pour la création de son personnage. C'est un sacré plus!

-------------------------------------------------------------------------------------------

Maintenant regardons la partie technique, avec le matériel disponible (a ce propos il est tres important de mentionner le site Aide DD, crée par Dalvyn, qui rassemble l'essentiel du matériel Pathfinder gratuit en français)

 

 

-la page de téléchargement du livre de regles Alpha
Cette page contient le livre de base; un lien vers le Monde de Golarion (un livre de contexte gratuit qui  propose un univers de jeu spécialement créé  pour pathfinder RPG)
Sans compter une calculette de création de personnage (fort pratique).

-un sujet proposant des traduction du blog de l'éditeur, consacré à pathfinder RPG
Qui fait des zoom sur des éléments de BG tres interessant de Golarion, notamment sur la premiere page du sujet, a propos des différentes cultures du monde de Golarion, permettant de typer quelque peu les personnage ou les PNJs (voire simplement de choisir un endroit ou jouer).

-deux scenarios officiels gratuits a télécharger
J'ai fait jouer le premier des deux, et il est fort pas mal 
Le premier est destiné a des niveaux 1, le deuxieme a des niveaux 5.

-une page de téléchargement de cartes pour golarion
On a toujours besoin de cartes, et celles ci sont de bonne qualité, ca fait plaisir.

-plus généralement la page des téléchargements diponibles
Avec du matériel compilé par Dalvyn.

Et bien sur, le Site de l'Editeur, et sa gamme complete

Je vous invite donc a zieuter tout ca; pathfinder est un excellent concurent de D&D4 (que personnellement je n'aime pas trop même s'il a des qualités notoires) et il serrait dommage de jeter tous vos vieux suppléments D&D3.5 ou 3.0 alors que Pathfinder viens pour vous les améliorer.

Publié dans News de JDR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article