Du post apo déjanté: Charognards

Publié le par Khazagin

Encore une découverte estivale, "Charognards" est un jeu créé par Le Grümph, qu'on ne présente plus (et si on a envie de se le faire présenter et bah on va sur son siteet on regarde un peu).

Alors Charognards, quoi qu'est ce?

Tout d'abord, c'est un jeu post-apo: une météorite s'est écrasée sur la terre, les extraterrestres on débarqués, plus rien ne marche, c'est trop le bordel et en plus les gens sont presque devenus des mutants. Il faut sans cesse chercher du matos pour éviter de crever et essayer de reconstuire une société au milieu de toutes les merdes qui peuvent arriver.

Sympa l'ambiance hein?

 

Je vous copie/colle la présentation du Grog

Charognards est un jeu de rôle de survie post-apocalyptique dans lequel les PJ luttent pour avoir chaud, se nourrir, éviter les chiens sauvages et extra-terrestres belliqueux qui ont fait de la Terre leur terrain de jeu. Dans un avenir très proche, une météorite gigantesque s'est écrasée dans le Dakota du Sud. Les bouleversements climatiques et géopolitiques qui en ont résulté ont défiguré la planète. Hiver nucléaire, froid extrême et maladies ont décimé la population. Un malheur ne venant jamais seul, la Terre a été envahie ensuite par deux races extra-terrestres engagées dans une guerre sanguinaire : les zgrikk et les dogloks.

Charognards se situe dix ans après la chute de la météorite. Les survivants humains tentent de se faire une place au milieu des ruines et de survivre de ce qu'ils peuvent trouver. Boire, manger, se cacher, échapper à la vermine, aux pillards et aux extra-terrestres sont les principaux enjeux de l'existence des PJ de Charognards. Entre balles, micro-nukes et radiations, les humains se sont adaptés, au besoin par des mutations provoquées par les nanotechs atmosphériques anti-radiations.

A la création de son PJ, un joueur de Charognards doit procéder à des choix fondamentaux parmi plusieurs options : l'age du PJ, son origine, sa formation, son implication et sa survie, ainsi éventuellement que ses mutations. Un PJ de Charognards est ensuite défini par dix compétences généralistes, chacune représentée par un score entre 1 et 5. Ces dix compétences sont : Bastonneur, Bidasse, Chasseur, Conducteur, Cuistot, Récupérateur, Survivant, Technicien, Tête et Toubib. Des spécialités du choix du joueur peuvent être ajoutées aux compétences. Egalement essentiels pour un PJ de Charognards, cinq pions d'équipement viennent compléter le PJ à son création.

Le système de jeu a recours à des d10. Pour résoudre une action, le joueur lance autant de d10 qu'il a de score dans la compétence liée. Un 10 naturel permet d'ajouter encore un d10. Chaque dé égal ou supérieur à 6 (4 en cas de spécialité pertinente) compte comme un succès. Plus le joueur obtient de succès, plus l'action est réussie. L'utilisation de matériel permet de transformer les d10 en dE, dont les succès compte double, rendant la possession et l'utilisation du matériel adéquat un élément clé de la survie des PJ. Enfin, les dés de dangers ou dD peuvent augmenter les chances de succès du PJ mais également se transformer en débâcle en cas de mauvais résultats. Le combat est géré par les règles d'oppositions, les dégâts entraînant blessures, pertes de points de vie et de points de fatigue. Enfin, les points de moral peuvent se transformer en dés supplémentaires à condition que le PJ le conserve (le moral).

Les points d'expérience accordés par le MJ (ou Conteur) en fin d'aventure permettent à terme d'améliorer les compétences du PJ, ses spécialités, points de vie, fatigue ou moral.

 

 

 

Ce jeu déchire: le truc marrant est d'incarner un barge, un survivant taré, un pretre vaudou qui a fondu une pile ou un genre de camé décérébré a la recherche de matos en tout genre, pour améliorer l'ordinaire.

On peut y mettre toutes les inspi littéraires ou cinématographiques qui font triper: du lost; du fallout, du bitume, du I am Legend etc; voire également des inspi rolistiques (kuro?).

Ce qui compte, c''est de passer un super moment a fouiller dans les décombres et poutrer des tentacules.

C'est pas intellectuel, mais qu'est ce que ca détend....

 

Je vous conseille.

Disponibleici

Publié dans News de JDR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article