Warhammer JDR: La Reine des Glaces

Publié le par Khazagin

Youpi! Des siècles après "Il y a quelque chose de pourri à Kislev", morceau potentiellement zappable de l'Ennemi Intérieur (j'ai dis potentiellement, mais c'est quand même vachement bien) et quelques info éparses et incomplètes diffusées pour les figurinistes sur le site de Games Workshop (ici en fait), La Reines des Glaces propose ENFIN de retourner dans les steppes froides et hostiles du grand nord: en Kislev.

Pour résumer le supplément, rien de mieux que la présentation officielle, surtout depuis que le Grog est down..

 

Découvrez la contrée des glaces et des neiges ! 

Cerné par les vastes étendues de l’Empire, au sud, et par les cauchemardesques Désolations du Chaos, au nord, vous voici au Kislev, le royaume de la Reine de Glace, une nation célèbre pour la vaillance de ses populations capables de résister sans faillir aux assauts des hordes affamées venues du nord, d’endurer le froid stupéfiant et la morne solitude qui règnent dans l’immensité lugubre de la steppe, de persévérer et de survivre, envers et contre tout. Pourtant, le Kislev a bien plus à offrir qu’un hiver épouvantable et des luttes incessantes contre le Chaos. C’est une terre riche, dotée d’une culture et d’une histoire fascinantes, habitée par un peuple fier, gardien d’un noble héritage. Tout en étant le rempart qui protège les faibles hommes du sud et qui constitue la première ligne de défense contre l’anéantissement, le Kislev n’en reste pas moins une nation farouchement indépendante, forte, d’une immense endurance. 

La Reine des Glaces est le livre de référence qui vous manquait sur le Kislev ; il recèle une mine d’informations sur cette nation.
À l’intérieur de ce magnifique supplément, vous trouverez : 

• Un panorama détaillé de cette nation évoquant l’indomptable esprit de son peuple et la rigueur de son climat. 
• Un résumé de son histoire retraçant l’apparition des diverses tribus qui composent son peuple et les conflits qui ont donné naissance au Kislev d’aujourd’hui. 
• Une fascinante analyse de la politique et de la législation kislevites mettant en lumière les tensions et les différences qui existent entre les différentes populations qui vivent sur son territoire et celles qui sont liées à des critères sociaux ou régionaux. 
• La présentation des principales religions du Kislev, avec toutes les précisions sur les cultes, les ordres et les restrictions imposées par des dieux tels que Dazh, Tor et Ursun. 
• Des conseils pour faciliter l’utilisation du Kislev en tant qu’univers de campagne, y compris des recommandations relatives à la survie dans l’oblast, des repères géographiques et la description complète des cités de Kislev, Praag et Erengrad. 
• Tout ce dont vous avez besoin pour créer et jouer un personnage au Kislev. 
• De nouvelles carrières propres à cette contrée si particulière, telles que la Sorcière de glace, l’Ambassadeur et le Lancier ailé. 
• De nouvelles règles pour la gestion de la magie qui vous permettront de mieux appréhender la nature de la magie de glace et de la magie des chamanes. 
• Une sélection complète de nouveaux sorts destinés aux Sorcières de glace, aux Chamanes et aux prêtres de Dazh, de Tor et d’Ursun. 
• Une mini-aventure qui vous permettra de lancer votre prochaine campagne au Kislev. 
• Un nouveau bestiaire riche en monstres originaux, afin de mieux évoquer l’atmosphère et l’étrange nature du Kislev. 

Dans les rudes steppes du Kislev, l’aventure vous tend les bras Que vous soyez à la recherche du champ de bataille idéal pour engager le combat contre le Chaos et les peaux-vertes ou encore en quêtes de sombres ruelles dissimulant d’innombrables mystères et d’odieux meurtriers, La Reine des Glaces est le guide qu’il vous faut.

L’aventure vous attend sur la terre de l’Ours !


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Maintenant que l'ours est présenté, du plus subjectif, avec une analyse "les plus/les moins".

 

Analyse personnelle

 

Les plus:

-le supplément est lisible (ca change de l'ennemi intérieur), et d'une tres belle facture, comme toute la gamme, avec des illustrations bien mieux senties que d'habitude (a part cette facheuse manie de ressortir des dessins parrus dans tous les mauvais livres d'armées des figurinistes, mais y'en a pas des masses).

-l'ambiance! Enfin un supplément qui "parle", qui donne envie d'y aller! Les chevaliers du graal avaient déja plutot bien senti le truc, en taillant un supplément régional bien campé sur ses spécificités, et qui donnait envie de se lancer. C'est la même chose pour la reine des glaces, qui donne envie de se lancer au nord de l'empire. C'est un ouvrage "sentimental" en fait: il parle aux tripes, mélancolique et pétillant, désespéré et optimiste. C'est assez fort.

-il est complet: on a tout pour jouer. Une création de personnages bien fichue, des noms locaux, des carrieres spécifiques et du BG pour créer ses perso et leur donner une personnalité bien en relation avec les complexités du pays.

-les carrieres! Certaines sont un peu en dessous (carrieres de combattant en général) mais d'autres sont carrément fantastiques! Femmes-médecine, montreur d'ours, maquignon, tchequiste, sorciere des glaces, conducteur de bestiaux...c'est tres stylé et ca donne immédiatement un concept de perso a l'esprit. Et je trouve que c'est tres important. Ce sont des carrieres qui appellent au RP en elles-mêmes.

De plus la présentation des dotations est beaucoup plus digeste et RP que ce qui se passe dans le livre de base, et c'est un plus.

-l'accent porté sur le monde des esprit est tres pétillant. Ca donne envie (mais voir critiques).

-la présentation des villes: point majeur, les trois grandes cité du kislev (Kislev, Praag et Erengrad) sont détaillées, tres détaillées, et sont vraiment des villes "clefs en main" pour lancer des parties. C'est du tres bon matos, la encore donnant envie d'y aller (spécialement erengrad et praag); avec une mention d'excellence pour les cartes.

-la magie est super bien fichue: répartie entre magie des glaces et magie des vedma (des esprits en gros), elle est tres diverse, tres belle et tres tres adaptée au cadre de jeu. C'est une des magies les plus attachante et parlant de warhammer.

-les vedma en général (les femmes qui parlents aux esprits) sont une merveille de RP, c'est un sacré bonheur que de lire ca.

-les nouveaux dommaines divins sont sympas, parfois pas assez typiques mais tres agréables a lire et surement a jouer.

 

Les moins:

-les esprits: si c'est génial d'avoir rendu l'aspect tres paysan et onirique du Kislev, d'avoir réintroduit les esprits et gardé cette ambiance V1 de la campagne impériale, c'est insuffisant. Il manque: des descriptions plus appronfondies des relations hommes/esprits, et des esprits eux même. De plus ne sont présents dans le Bestiaire que ceux qu'on peut "affronter" et non ceux avec qui ont peut vraiment interagir. C'est dommage. D'autant qu'il n'y a pas assez d'illustrations pour se les représenter.

On regrette un peu la présentation d'Il y a quelque chose de pourri a Kislev, avec des esprits tres détaillés, pour des rencontres vraiment inoubliables.

-l'Oblast: la description des quatres régions est baclée. Clairement. C'est bien, mais insuffisant. On y apprend pas suffisemment de choses pour jouer a la "campagne".

-les trois grandes villes sont décrites, et superdement décrites. Mais il n'y a aucun village "type" de présenté. C'est dommage.

-il manque, comme ca s'est fait dans les héritiers de Sigmar, des pistes d'aventures déja proposées, pour lancer des idées de campagnes. On sent bien que les Milles Trones vont arriver bientot et qu'on veut pas trop laisser le supplément devenir indépendant...

-le scénar introductif est pouilleux. Y'a pas d'intrigue, c'est que du PMT dans la steppe. Dommage. Y'a des bons éléments mais ca sent le "fait a l'arrache". Dommage.

 

Conclusion: des imperfections nettes, c'est sur. Mais l'ambiance qui ressort passe outre ces défauts qu'un MJ confirmé pourra sans problème pallier, et fait qu'on s'attache a ce supplément et qu'on creve d'envie d'aller faire jouer la bas. Je suis tres content du supplément, même s'il va me demander un peu de boulot pour qu'il rende sa pleine mesure.

Malgré ma dent un peu dure sur les critiques, j'en suis tres content.

 

Si on devait attribuer une note, il y aurait surement un 14/20  pour la partie technique, et un 17/20 en note de coeur.

 

 

 

La relève est assurée, la vieille campagne peut dormir en paix...ou être réadaptée...

 

Publié dans News de JDR

Commenter cet article